91c7fpWzboL

Clarisse SABARD, La vie est belle et drôle à la fois.
304 pages.
Editions Charleston (16 octobre 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m'y atteler. Je vous aime très fort. À très bientôt ! Maman. »

Léna n'en revient pas. Comment sa mère, qui l'a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu'elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins... haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu'on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d'avancer...

« Laissez-vous happer par la merveilleuse plume de Clarisse Sabard et ensorceler par des personnages des plus attachants. » Manon, du blog Vibration Littéraire.

MON AVIS :

Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée de littérature et de voyages, elle vit aujourd'hui à Nice et se consacre à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (plus de 20.000 exemplaires vendus). Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée et du Jardin de l'oubli parus aux éditions Charleston.

Avec son quatrième opus, l’auteure, dont le talent de conteuse n’est désormais plus à faire, n’a pas hésité à se renouveler en signant une comédie familiale à la fois tendre et pétillante que l’on risque fort de voir sous beaucoup de sapins cette année ! La vie est belle et drôle à la fois est LA comédie de Noël à lire cette année !

Evitant mièvrerie et clichés, slalomant avec grâce sur les pentes d’un genre particulièrement glissant, Clarisse Sabard a réussi à créer des personnages humains et attachants, auxquels il est très facile de s’identifier. D’ailleurs, ce sont eux qui font tout l’intérêt de ce petit roman frais et léger, à moins que ce ne soit plutôt l’humour mordant de l’auteure et son sens unique de la répartie dont elle ponctue délicieusement son récit. Les échanges de ses personnages font à chaque fois mouche, on sourit souvent et on rit même grassement des bons mots et des joutes verbales des uns et des autres.

Comme dans les précédents romans de l’auteure, les secrets de famille sont toujours au rendez-vous, Clarisse Sabard s’y entend pour entretenir le suspense et nimber son intrigue d’une jolie touche de mystère ! Il est impossible de lâcher son roman une fois commencé !

Alors, munissez-vous d’un bon gros plaid douillet, d’une tasse de votre thé préféré ou, pourquoi pas, de quelque chose d’un petit peu plus corsé – l’auteure donne la recette d’un alléchant lait de poule en fin d’ouvrage 😉 – et c’est parti pour une pause cocooning qui vous fera tout oublier !

Je remercie les éditions Charleston de leur confiance toujours renouvelée.