51PeARFpDhL

Carmel HARRINGTON, La vie est belle après tout.
384 pages.
Editions Harlequin (26 octobre 2016).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Cette année, Noël est annulé. Pour la première fois de sa vie, Belle n’a ni le cœur ni la force de célébrer sa fête préférée. 

À l’approche des fêtes de fin d’année, Belle accumule les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu la garde de la petite Lauren, une enfant qu’on lui avait confiée en tant que parent d’accueil et à qui elle s’était beaucoup attachée, voilà que son mari, Jim, son âme sœur, est victime d’un accident de voiture dont personne ne peut dire s’il en réchappera. Belle se sent alors si abattue qu’elle en vient à faire le vœu de ne jamais avoir existé. Mais il faut être prudent, avec les vœux. Car, en cette période de Noël, il y a parfois des anges pour vous entendre et vous exaucer…

Ce roman ravira tous les fans du film de Noël intemporel de Frank Capra, La vie est belle.

MON AVIS :

Avec son mari et ses deux enfants, Amelia et Nate, Carmel Harrington jouit d’une vie assez idyllique en Irlande. Une vie remplie d’histoires, de chansons, de jeux de cache-cache, de Mickey, de balades sur la plage, de chatouilles, de bisous, de douceurs au chocolat… Mais surtout, une vie remplie d’amour. Et, cerise sur le gâteau, elle a à présent réalisé le rêve de sa vie, être écrivain, puisqu'elle est à la fois romancière et dramaturge. Alors, elle croit aux histoires qui se terminent bien et aux rêves qui se réalisent, parce que c’est ce qu’il lui est arrivé.

Et son roman, La vie est belle après tout, est une jolie fable morale, sociale et humaine, qui prouve que le bonheur n'est qu'une question de choix.

S'inspirant du chef d'œuvre inusable de Frank Capra, Carmel Harrington signe une comédie contemporaine touchante, à mi-chemin entre récit fantastique et le mélodrame pleinement assumé, idéale à lire en cette période des fêtes de Noël.

À grands coups d'humanisme forcené (il faut reconnaître que ses personnages sont très engagés et très désireux de venir en aide à leur prochain...), l'auteur affirme pleinement sa théorie métaphysique de la plénitude selon laquelle le bonheur se choisit et se cultive au quotidien.

«N'oublie jamais à quel point la vie est belle, et profite de chaque instant qu'elle t'offre.»

L'expérience extraordinaire et l'inoubliable Noël que Belle va vivre, en dépit de toutes les mauvaises nouvelles et les catastrophes qu'elle accumule, rappelle au lecteur (ou plutôt la lectrice) que l'optimisme n'a rien d'un credo scout ! Soyons les artisans de notre propre bonheur, sourions toujours plus, aimons-nous les uns les autres et mettons de la joie dans tout ce que nous faisons, telle est la grammaire du bonheur selon Carmel Harrington !

Ainsi résumé, il faut avouer que le roman de Carmel Harrington peut paraître bien mièvre ! Mais malgré une intrigue pleine de bons sentiments, l'auteure arrive toutefois à nous surprendre et à créer la surprise ! Totalement absorbé par l'histoire touchante de Belle, on ne se doute pas un seul instant que cette jeune femme que la vie n'a pas épargnée, doive encore en passer par des événements aussi tragiques ! Pourtant, malgré les épreuves, Belle va bel et bien vivre un Noël inoubliable, dont elle sortira complètement transformée...

La vie est belle après tout est une très jolie et très émouvante fable de Noël qui prône de belles valeurs. Divertissante, profonde et inspirante sans jamais être moralisatrice, c'est une lecture réconfortante qui redonnera le sourire à toutes celles et ceux qui l'avaient perdu !