71+ahs8QAZL

Patricia FALVEY, Les filles d'Ennismore.
416 pages.
Editions Belfond (4 avril 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Amitié, jalousie, lutte des classes, émancipation féminine, drame amoureux... À l'aube du XXe siècle, au cœur d'une Irlande en ébullition, une saga inoubliable dans la droite ligne de Downton Abbey.

Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept ans, elle est la fille de lord et lady Ennis ; quand elle sera grande, elle quittera le domaine d'Ennismore pour faire un beau mariage.

En attendant, Victoria se sent seule et rêve de partager ses secrets avec la fille du métayer qu'elle a rencontrée dans le parc de la propriété. Et pourquoi pas ? C'est décidé, dès septembre, la petite paysanne partagera les leçons de la demoiselle du château.

Mais, dans une société écrasée sous le poids des conventions et des hiérarchies, est-il bien raisonnable de semer des aspirations égalitaires dans le cœur des jeunes filles ? Car un vent de révolte souffle sur l'Irlande et cette amitié qui éclôt pourrait bien bouleverser leur vie ainsi que celle de leur entourage... Rosie et Victoria trouveront-elles la force de lutter contre la marche de l'Histoire qui menace de les déchirer ?

MON AVIS :

Née en Irlande du Nord, Patricia Falvey vit à Dallas, aux États-Unis. Après une longue carrière dans la finance, elle s'est tournée vers l'écriture de romans ayant pour décor sa terre natale. Les Filles d'Ennismore est son troisième roman, le premier à être publié en France.

Grâce à des personnages attachants, un pouvoir émotionnel rare et une forte tension romanesque, Patricia Falvey signe une histoire poignante, à la fois sincère et très sentimentale, qui s’inscrit dans la droite ligne de Downton Abbey.

À l’aube du XXème siècle, cette saga fleuve, au cœur d’une Irlande en pleine ébullition, brille vraiment de mille feux et surprend par l'élégance de son écriture ! La langue de Patricia Falvey est si fluide et l’histoire si prenante et romanesque que l'on ne s'étonnerait pas de la voir un jour adaptée au cinéma !

Abordant avec panache tous les grands sujets politiques et sociaux qui ont fait l'Histoire de l'Irlande, de l’évocation de l’Union Act qui rattache totalement l’Irlande au Royaume-Uni, aux grandes famines du XIXème siècle et à la vague d’immigration qui a suivi, Patricia Falvey entraîne le lecteur dans une fresque tumultueuse, au souffle romanesque de fin du monde.

Mais surtout, elle retrace le déclin inexorable de l'aristocratie anglaise et l’émergence du mouvement indépendantiste. Entre espoir, honneur et sacrifice, les personnages de Patricia Falvey, pris dans les turbulences du temps et la perte de leurs rêves de jeunesse, subiront de plein fouet les mutations d’une société en marche vers son indépendance…

Les filles d’Enismore est un grand et beau roman, vibrant d'un rare souffle épique, à conseiller à tous les amoureux de grandes fresques historiques et familiales.

Je remercie les éditions Belfond de leur confiance.