71-XQWc4aNL

Robin STEVENS, Les enquêtes de Wells & Wong, tome 3 : Un assassin de première classe.
352 pages.
Editions Flammarion Jeunesse (7 mars 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Nous étions au milieu du wagon, trop loin de la porte pour partir en courant. Nous devions nous cacher, sinon, ils nous surprendraient ! Nous n’avions pas le choix. J’ai plongé sous la nappe et Daisy s’est enfoncée près de moi comme un lapin dans un terrier. »

Hazel et Daisy partent en vacances à bord de l'Orient-Express avec M. Wong. Une seule interdiction : jouer les détectives. Alors qu'un espion se cache dans le train, une riche héritière est assassinée dans une cabine verrouillée de l'intérieur. Le club de détectives est obligé de reprendre du service ! Attention, elles ne sont pas les seules sur l'affaire...

MON AVIS :

Inutile d’y aller par quatre chemins, on adore l’univers feutré et délicieusement suranné de cette enquête dense et complète, destinée aux jeunes lecteurs à partir de 11 ou 12 ans ! Intrépides et ingénieuses, Daisy Wells et Hazel Wong sont deux jeunes apprenties détectives qui ne manquent pas d’audace !

Après avoir élucidé le meurtre de leur professeur de sciences dans Un coupable presque parfait, puis de l’empoisonnement de Mr Curtis dans De l’arsenic pour le goûter, cette fois, Daisy et Hazel vont reprendre du service à bord du prestigieux Orient-Express, où une riche héritière a été assassinée dans une cabine verrouillée de l’intérieur.

Ce troisième tome des enquêtes de Daisy et Hazel n’est pas sans rappeler Le crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie et ce n’est pas un hasard puisque l’auteure, Robin Stevens, fascinée par « la reine du crime », reconnaît avoir cédé à la demande de son éditrice et imaginé une nouvelle enquête en hommage à ce roman qu’elle adore.

Et tout comme dans le célèbre roman d’Agatha Christie, la tâche s’annonce d’emblée difficile : autour du cadavre de Mrs Daunt, il y a trop de suspects et trop d’alibis. C’est une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes qui commence pour nos deux jeunes enquêtrices et quand bien même elles ne manquent pas d’audace, elles devront faire fonctionner leurs méninges à plein régime pour résoudre ce crime odieux !

Tout comme Agatha Christie avant elle, Robin Stevens mène la danse ! Elle multiplie les indices, les rebondissements et instille si bien le doute dans l’esprit de ses lecteurs qu’à force de soupçons, ceux-ci hélas finissent par se perdre en conjectures ! Il n’en demeure pas moins que dans ce passionnant huis-clos, Robin Stevens a su montrer toute l’étendue de son talent et de son sens de l’intrigue. Un assassin de première classe est une enquête trépidante et pleine de mystères dont le dénouement en surprendra plus d’un !

Cette troisième enquête confirme donc le succès des tomes précédents et si on adore toujours autant le caractère bien trempé de ces deux héroïnes prêtes à tout pour rétablir la vérité, on espère que l’auteure retrouvera une plume un peu plus inventive pour la suite des enquêtes du Club des Détectives Wells & Wong !