61DKAx5j8FL

Laurent DECAUX, Le Roi Fol.
336 pages.
Editions XO (12 septembre 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Au début de l’année 1392, tous les rêves sont permis à Charles VI. La reine Isabeau vient d’accoucher d’un fils, le pays retrouve la prospérité, la guerre avec l’Angleterre touche à sa fin. Mais, en quelques mois, un scandale d’adultère, un attentat contre son premier ministre, une maladie inexplicable s’abattent sur le jeune roi.

Charles diminué par ses crises de démence, les factieux s’agitent en coulisse. à la cour, le vice est l’affaire de tous et l’ambition n’est pas l’apanage des grands. Dans l’incroyable entreprise de démolition d’un règne, le spéculateur Nicolas Flamel, l’Italienne Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg et le cuisinier Taillevent auront tous un rôle à jouer.

La France en sera quitte pour cinquante années de chaos.

Complots, joutes sanglantes, plaisirs débridés, Le Roi fol est le roman d’une France médiévale exaltée, soumise à toutes les passions.

MON AVIS :

Laurent Decaux a 38 ans et vit à Paris. Après un excellent premier roman d’aventure de cape et d’épée, Le seigneur de Charny, publié aux éditions XO en 2017, l’auteur fait revivre avec panache le règne étonnant de Charles VI. En s’appuyant sur une ample documentation, l’auteur, passionné d’histoire comme l’était son père, détaille cette période de « basculement du règne » durant laquelle Charles VI sombre dans la folie et où les intrigues et les complots se multiplient…

Biopic épique d’un spectre couronné, Le Roi Fol s’inscrit en 1392, après la Peste noire, la guerre de Cent ans contre l’Angleterre et le schisme d’Occident. Ne manquait plus que la folie du roi pour comprendre quel tourbillon s’empare alors de la cour et du royaume de France ! Ce roi qui, sans ces crises de démence, aurait pu devenir un très bon monarque, n’aurait à coup sûr pas manqué d’inspirer Shakespeare si celui-ci eût été français ! Sa tragédie, d’abord intime, va, progressivement, devenir celle de tout un peuple. La France en est quitte pour quarante années de guerre civile. Il faudra attendre Jeanne d’Arc pour que le pays se redresse enfin…

Laurent Decaux, on le sent, s’en est donné à cœur joie pour faire revivre le destin de ce roi seul contre tous, qui dut à la fois lutter contre la folie et affronter les nombreuses tromperies et trahisons visant à s’emparer du pouvoir… C’est aussi passionnant et aussi palpitant qu’un épisode de Game of Thrones !

Si vous recherchez un vrai bon roman historique, de ceux qui vous font battre le cœur et tourner les pages frénétiquement, nul doute que Le Roi Fol est celui qu’il vous faut ! Addictif et exaltant, érudit et intelligent sans jamais être assommant, vous ne vous y ennuierez pas une seconde ! Une vraie réussite !

Je remercie les éditions XO de leur confiance ainsi que Laurent Decaux pour sa charmante dédicace.