71nWCdwh6cL

Carène PONTE, Tu as promis que tu vivrais pour moi.
320 pages.
Editions Pocket (7 juin 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

À trente ans, on n'imagine pas que l'on peut perdre sa meilleure amie. C'est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est quand même gentil.

Quelques jours après l'enterrement, Molly reçoit un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie ; elle comprend alors que son engagement va l'entraîner bien plus loin que ce qu'elle imaginait...

MON AVIS :

Réputée pour sa bonne humeur et ses histoires pleines d’optimisme, Carène Ponte est devenue une auteure incontournable de la comédie romantique et du feel good, à l’instar de Marie Vareille ou Anne-Gaëlle Huon. J’avais découvert sa plume en mai dernier avec D’ici là, porte-toi bien et attendais depuis le bon moment de la relire. C’est son deuxième roman que j’ai choisi pour m’accompagner en cette fin d’année, en attendant de revoir l’auteure à domicile, lors du Festival du Livre Romantique de Dunkerque les 30 novembre et 1er décembre prochains.

Tu as promis que tu vivrais pour moi est le roman idéal à dégainer en cas de coup de mou ou de baisse de moral ! C’est un roman stimulant et divertissant, écrit sans temps mort, dans un style très actuel qui le rend addictif et que l'on dévore d'une traite ! La vie de Molly, celles de Marie, Charlotte, Viviane, Nadège, John et de tous les autres composent une partition absolument irrésistible qui ne pourra que réjouir les lectrices quelles qu’elles soient !

Mais ne vous y trompez pas ! Le roman de Carène Ponte n’est pas seulement une comédie romantique ou un roman feel good comme il en existe tant d’autres ! Sous des airs faussement simples, l’auteure y anime également des personnages attachants et si profondément humains dans leurs comportements que l’on se sent instantanément concerné par leurs problèmes. On comprend leurs doutes, leurs chagrins et leurs blessures mais surtout on se laisse irrésistiblement entraîner dans leur sillage et leur ahurissante course au bonheur ! 

Tous ces personnages, cabossées par la vie, parfois dépassées par ses coups durs vont (ré)apprendre à rire, à aimer la vie, à mais surtout à s’aimer soi-même ! Grâce au pouvoir insoupçonné de l’amitié, tous ces personnages vont s’épauler et se soutenir mutuellement, se libérer de leurs émotions et réapprendre à aller de l’avant en dépit des peines qu’ils ont rencontrés sur leur chemin ! Le synopsis du roman, bien sûr, n’est pas sans rappeler 13 petites enveloppes bleues de Maureen Johnson mais qu’importe, le jeu de piste orchestré par Marie fonctionne et c’est bel et bien la vie et l’amour qui attendent Molly au bout de cet émouvant voyage initiatique… C’est frais, revigorant mais surtout limpide de vérités et plein d’espoir !

Carène Ponte signe une belle histoire sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, qui réconcilie la lectrice avec l’idée que le bonheur surgit toujours au moment où on l’attend le moins. Si Tu as promis que tu vivrais pour moi est une histoire poignante de reconstruction après la perte d’un être cher, c’est avant tout un roman bourré d’humour, de tendresse et de fantaisie, qui redonne le sourire quel que soit son âge !

Je me réjouis déjà de retrouver l’auteure avec sa comédie Vous faites quoi pour Noël ?, disponible depuis le 14 novembre aux éditions Michel Lafon !