811pCktYKHL

M.C. BEATON, Agatha Raisin enquête, tome 14 : Gare aux fantômes.
342 pages.
Editions Albin Michel (31 octobre 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Croyez-vous aux fantômes ? Mrs Witherspoon, une vieille mégère détestée de ses voisins et de ses propres enfants, se plaint de visites spectrales. Chuchotements, bruits de pas, brouillard suspect... sa maison serait hantée ! Les blagues vont bon train au village : mensonges ou hallucinations ?Lorsque la vieille dame meurt dans des circonstances suspectes, plus personne ne rit : s'agit-il d'une farce qui a mal tourné ou d'un règlement de compte ? Mrs. Whiterspoon avait-elle de féroces ennemis ? Quels dangereux secrets abrite sa demeure ? Agatha Raisin n'a plus l'âge de jouer aux fantômes mais bel et bien celui de traquer des meurtriers. Avec l'aide de son voisin, le charmant Paul Chatterton, elle compte bien démasquer ces « revenants » qui ont déjà fait beaucoup trop de mal.

Avec plus de 800 000 exemplaires vendus, Agatha Raisin, l'héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?

« C'est comme si la célèbre détective d'Agatha Christie avait rajeuni, adopté des moeurs de cougar, un humour caustique, et mangé de la vache folle. On est en Angleterre... C'est un régal. » Le Point.

MON AVIS :

Avec plus de 800.000 exemplaires vendus, on ne présente plus Agatha Raisin, l'héritière très spirituelle de Miss Marple version rock. En seulement quelques années, l’héroïne de M.C. Beaton a su imposer sa personnalité loufoque et irrésistible sur les rayons des librairies de l’Hexagone et les lecteurs en redemandent. Ils sont toujours plus nombreux et impatients de retrouver leur détective favorite dans des enquêtes toujours plus rocambolesques ! On peut désormais parler d'un véritable phénomène « Agatha Raisin ».

Pourtant, il faut bien avouer que les enquêtes d'Agatha sont parfois décevantes : comme dans Vacances tous risques, lorsque notre quinqua sans scrupule était en vacances à Chypre, ou dans L’enfer de l’amour, lorsqu’on la retrouvait en pleine déconfiture sentimentale ou plus récemment dans Chantage au presbytère où Agatha, complètement larguée par James Lacey, apparaissait le cœur et l’égo en miettes…

Mais sans qu'on se l'explique véritablement, on se surprend pourtant à retomber sous le charme d'Agatha au moment où on s'y attend le moins ! C’est exactement ce qui s’est passé avec ce quatorzième tome de la série, Gare aux fantômes. Pourtant, le schéma narratif reste le même, à ceci près que, cette fois, M.C. Beaton a cherché à innover et à introduire enfin dans son récit des éléments nouveaux visant à relancer une série en perte de vitesse. Enrichie d’un nouveau personnage tout à fait intéressant, son intrigue, plus rythmée, plus incisive fonctionne davantage que la précédente.

Grâce à cette nouvelle comédie policière vraiment distrayante et réussie, M.C. Beaton, dont on pouvait craindre qu’elle ait épuisé ses ressources, semble avoir retrouvé la forme ! Il n’en fallait pas plus pour que l’on ait envie de retrouver son impertinente héroïne dans de prochaines aventures !