71rBHcu6iSL

Dany ROUSSON, Pour le bonheur de Lenny.
272 pages.
Editions Presses de la Cité (22 août 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

À Aigues-Mortes, le roman d'une improbable amitié entre un mystérieux vagabond, « Savate », et Lenny, neuf ans. Quand celui-ci est victime d'un tragique accident, Savate puise dans son passé et ses souvenirs pour redonner à l'enfant le goût de vivre...

Printemps 2003. Deux vagabonds, Titi et Savate, font halte à Aigues-Mortes, sur le littoral gardois. Dès son arrivée, Savate a l'étrange impression que cette cité médiévale va changer sa vie. En effet, de bonnes âmes tendent la main aux deux hommes : Pacôme, saunier, les héberge, et Marcellin, retraité, se démène pour leur trouver un emploi. Mais c'est au petit Lenny, amateur de skateboard et de défis, que s'attache Savate.

Entre le garçonnet malaimé par son père et le voyageur sans bagages, une intense amitié se noue. Au contact de l'enfant, le sévère Savate s'ouvre peu à peu. Puis son passé le rattrape... Quel douloureux secret cache celui dont tous ignorent le véritable nom ? Quelle lointaine tragédie l'empêche de connaître le bonheur ?

MON AVIS :

Dany Rousson habite dans le Languedoc-Roussillon. Passionnée de peinture et amoureuse de sa région, elle aime la décrire, y tisser des intrigues et créer des personnages plus vrais que nature. Son premier roman, Les genêts de Saint-Antonin, paru en 2014 aux éditions Les Nouveaux Auteurs, a remporté le Prix des Lectrices Femme Actuelle. L’auteure a également publié L’ensoleillée (Presses de la Cité, 2016 ; Pocket, 2017) et L’été retrouvé (Presses de la Cité, 2018).

Son nouveau roman, Pour le sourire de Lenny est disponible depuis le 22 août. C’est le récit d’une amitié improbable entre un mystérieux vagabond au passé douloureux et un petit garçon de neuf ans en manque d’affection.

Alors que rien ne les prédisposait à se rencontrer, Savate et Lenny vont vite devenir inséparables. Leur amitié défie les préjugés et les clivages sociaux. D’abord méfiants, les habitants de la petite cité médiévale d’Aigues-Mortes vont apprendre à apprécier ce voyageur sans bagages dont on ignore le nom… Mais lorsque survient un tragique accident, les secrets de Savate le rattrapent. Qu’a-t-il bien pu vivre de si douloureux pour s'infliger de vivre en marge de la société ? Quelle tragédie a-t-il vécu qui l’empêche de connaître le bonheur ?

Une fois encore, Dany Rousson signe un roman plein de tendresse et d’émotions. Ses personnages attachants invitent le lecteur à voir au-delà des apparences et des préjugés. Comme Pacôme, le saunier généreux, on n’a alors qu’une envie : tendre la main aux plus démunis et leur apporter un peu de réconfort et de chaleur humaine.

Peur de l’autre, xénophobie, rejet, exclusion sociale…, Dany Rousson n’aurait pas pu choisir de sujets plus actuels pour son récit ! Les personnages qu’elle a créés sont si profondément humains dans leurs comportements et leurs choix qu’on se sent immédiatement concernés leurs problèmes ! On comprend leurs doutes, leurs hésitations, on s’indigne de leur passé, des coups du sort et des blessures qu’ils ont reçus mais surtout on se réjouit de leurs rencontres inattendues, de leurs retrouvailles inespérées et des débuts un peu gauches et maladroits de leurs histoires d’amour et d’amitié !

Car, Dany Rousson n’a pas son pareil pour susciter l’empathie de ses lecteurs ! Sans jamais se montrer mièvre ni moralisatrice, elle dénonce les petites attitudes qui conduisent à isoler et déshumaniser ceux que la vie n’a pas épargnés. Mais surtout, elle montre qu’à force de bienveillance et de petites attentions toutes simples, il est toujours possible de retendre les liens qui s’étaient distendus.

Sous ses airs faussement simples, Pour le sourire de Lenny est un roman tendre et revigorant, sur la famille, les amis et les secondes chances de la vie. Bourré de tendresse et de bonne humeur, c’est le roman idéal pour se ressourcer, retrouver le sourire et la joie de vivre en cette fin d’été !

Je remercie les éditions Presses de la Cité de leur confiance ainsi que l’auteure pour sa charmante dédicace.