Le_temps_dun_ete_c1

Camille SAINT-ALBAN, Le temps d'un été.
155 pages.
Editions Charleston (13 novembre 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Lorsque Coralie décide de mettre sa dernière aquarelle, Le Bateau Fantôme, au centre de son exposition de peintures, elle n'imagine pas une seconde qu'elle va se faire accuser de plagiat. Car si cette toile diffère de son style habituel, elle l'a bel et bien sortie de son imagination... C'est en tout cas ce qu'elle pense, jusqu'à ce qu'on lui prouve le contraire : elle a reproduit à l'identique une aquarelle peinte il y a près de vingt ans !

Elle se lance alors sur les traces de son passé, dans une enquête qui va la ramener à l'été de ses six ans, passé chez ses grands-parents. Un été dont elle a tout oublié, mais qui renferme pourtant la clé du mystère...

« Une bonne idée de départ et une jolie plume. » - Clarisse Sabard, auteure du best-seller Les Lettres de Rose et membre du jury du Prix du Livre Romantique.

« Une belle écriture et une intrigue intéressante. » - Marie Vareille, auteure du best-seller Je peux très bien me passer de toi et membre du jury du Prix du Livre Romantique.

MON AVIS :

D'origine vendéenne, Camille Saint-Alban écrit depuis longtemps des nouvelles pour la presse féminine, et des histoires romantiques qui sont restées quasiment confidentielles jusqu'à ces dernières années. Le renouveau de cette littérature lui a permis de sortir ses manuscrits des tiroirs et c’est tant mieux puisque son roman, Le temps d’un été, a été finaliste lors du Prix du Livre Romantique (qui a notamment révélé Clarisse Sabard en 2016).

Disponible uniquement au format numérique, le roman de Camille Saint-Alban fait partie de ceux que l’on réserve idéalement aux vacances et à la période estivale. Pour autant, l’incroyable histoire de Coralie a de quoi surprendre ! Originale et bien ficelée, elle saura vous tenir en haleine de la première à la dernière page ! On y trouve tous les ingrédients qui font le succès des meilleurs romans du genre avec une pointe de suspense qui ne détone pas ! Une fois commencée, il est très difficile de ne pas aller au bout de cette singulière histoire de plagiat teintée de cryptomnésie !

Comment Coralie a-t-elle pu reproduire de mémoire une aquarelle peinte il a près de vingt, dont elle dit n’avoir gardé aucun souvenir ? C’est en fouillant dans son passé, lors d’une enquête passionnante qui va la ramener à l’été de ses six ans, qu’elle trouvera la clé du mystère…

Le temps d’un été est un roman de détente et d’évasion qui tient toutes ses promesses ! Une très belle découverte !

Je remercie les éditions Charleston de leur confiance.