61u3YuRjmJL

Laura DAVE, Hello, Sunshine.
368 pages.
Editions Belfond (24 janvier 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l'histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.

À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine « A Little Sunshine », ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d'un conte de fées. Jusqu'au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une « chef » tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d'elle occupée à tromper son époux enflamment la toile...

Bye-bye les followers, les sponsors, le mari, le loft à crédit ! Devenue persona non grata à New York, Sunshine n'a plus qu'à rentrer piteusement au bercail, dans les Hamptons, et à entamer sa quête de rachat. Apprentissage auprès d'un chef aussi étoilé qu'intransigeant, mea culpa familial, tentative de reconquête amoureuse : Sunshine trouvera-t-elle enfin la recette magique ?

MON AVIS :

Née en 1977, Laura Dave est une romancière américaine, traduite dans quinze pays. Après Dernières vendanges (2016), Hello, Sunshine est son deuxième roman publié en France. Il s’agit d’un roman feel-good à l’humour savoureux, dans lequel une héroïne des temps modernes se retrouve confrontée à un tournant de son existence.

À travers une histoire « foodie » au ton résolument actuel, Laura Dave pose un regard très critique sur les dérives de la virtualité et dénonce la mauvaise influence des réseaux sociaux sur nos comportements et notre rapport aux autres. Dans une société hyperconnectée, faut-il à tout prix partager et rechercher la visibilité au risque de devenir les touristes de nos propres vies ? L’exemple de Sunshine, dont la réputation a été ruinée après qu’un troll a révélé le caractère mensonger des publications sur YouTube, met en garde contre la tentation de scénariser notre existence, de chercher à avoir l’air cool et intelligent au lieu de profiter simplement et pleinement de l’instant présent.

À trop vouloir exister dans un flux permanent où tout est fugace, le risque est de finir seul et loin de tout. C’est précisément ce qui arrive à Sunshine ! On en retient que rien ne remplace le temps de qualité que l’on passe avec ceux que l’on aime !

Je remercie les éditions Belfond de leur confiance.