81CFUZfLfAL

Holly RINGLAND, Les fleurs sauvages.
432 pages.
Editions Fayard/Mazarine (2 mai 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

« À cœur vaillant, rien d’impossible »

Lorsqu’une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie.

Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux.

Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite-fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour.

Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

MON AVIS :

Holly Ringland a grandi dans le jardin tropical de sa mère, sur la côte est de l’Australie. C’est lors d’un voyage en camping-car de deux ans avec toute sa famille que naît son intérêt pour les autres cultures et leurs légendes alors qu’elle n’a que neuf ans. À l’âge de vingt ans, Holly travaille pendant quatre ans au sein d’une communauté aborigène perdue dans le désert australien. En 2009, elle déménage en Angleterre et décroche un master d’écriture créative à l’université de Manchester. Elle partage aujourd’hui son temps entre l’Angleterre et l’Australie. Ses essais et nouvelles ont été publiés dans une multitude de journaux et anthologies. Les fleurs sauvages est son premier roman.

Holly Ringland signe une histoire magnifique sur la famille, les secrets, les non-dits et le pouvoir rédempteur de la nature et de l’amour. C’est au contact des fleurs et de la nature qu’Alice devra trouver la force de reconstruire sa vie. Comme ces fleurs sauvages qui s’épanouissent sur les terres arides et brûlées par le soleil que la jeune femme apprendra à se relever et découvrir ce qu'elle veut vraiment…

Entre mer et désert, le roman de Holly Ringland est un roman d'atmosphère captivant, teinté d'exotisme et d’émotion. Malgré un début un peu laborieux, l'auteure a finalement faire bon usage des décors de cartes postales dans lesquels elle a grandi et des descriptions paradisiaques dont elle émaille son récit.

Mais surtout, elle décrit, grâce à des personnages à la fois sensibles et attachants, la relation chaotique qui unit Alice et sa grand-mère June... Si Holly Ringland fait état de sentiments bien souvent contradictoires, le fil conducteur de cette relation aussi fascinante que dévastatrice reste l'amour, envers et contre tout. En dépit du mal et de la douleur que chacune inflige à l'autre, l'auteure montre qu'en fin de compte, l'amour et les liens du sang sont indéfectibles...

« L'Australie a une histoire noire. Elle a toujours été et sera toujours un pays aborigène. »

Si vous aimez les paysages sauvages, arides, qui s'étirent à perte de vue, les secrets de famille et les personnages bien campés, n'hésitez pas ! Le roman de Holly Ringland, à la fois sombre et lumineux, vous fera vibrer de la première à la dernière page !

Je remercie les éditions Fayard/Mazarine et la plateforme NetGalley de leur confiance.