614L1NFlyTL

Camilla & Viveca STEN, L'île des disparus, tome 2 : Le secret du brouillard.
360 pages.
Editions Michel Lafon (14 février 2019).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

« Choisis ton destin, Fille de l'eau ! »

Le printemps est là, et pourtant, un épais brouillard a envahi l'archipel suédois. D'après la légende ancestrale, cette brume opaque annonce de terribles événements. Bientôt, elle va noyer les navigateurs et perturber les signaux des GPS, troublant l'équilibre de l'île.

Changelin parmi les humains, la jeune Tuva tente par tous les moyens de découvrir la vérité, sur elle-même et sur le danger qui menace sa terre natale. Aux côtés de son meilleur ami Rasmus, et de Maria, sa fidèle alliée mara, la jeune fille comprend qu'une créature mythique offensée par les hommes s'est réveillée sous la forme de ce brouillard. Le peuple des océans dont elle pensait être la seule survivante est loin d'avoir dit son dernier mot.

MON AVIS :

Viveca Sten est l’auteure de polars best-sellers adaptés en série TV « Meurtres à Sandhamn ». Sa fille, Camilla, a toujours écrit et aidé sa mère à peaufiner ses histoires. Avec L’île des disparus, la mère et la fille nous offrent une trilogie fantastique écrite à quatre mains.

On retrouve dans ce deuxième tome tout ce qui avait fait le succès de La fille de l’eau, publié en 2018 chez Michel Lafon. À savoir, l’atmosphère angoissante de l’archipel de Stockholm, cette fois nimbée d’une épaisse brume de mystère... Les habitants qui vivent en vase clos, les plages inhospitalières et les créatures mythiques du folklore scandinave feront quant à eux le régal de tous ceux qui apprécient les thrillers atmosphériques.

Dans ce deuxième tome, toutefois, il n’y a pas d’enquête policière à proprement parler. Il s’agit pour Tuva, la jeune fille de l’eau, de découvrir la vérité sur elle-même et sur ce brouillard qui menace sa terre natale. Une fois encore, le duo Sten mêle habilement mystère et psychologie des personnages dans une intrigue passionnante, dans laquelle l’archipel de Stockholm est un acteur à part entière. Mystérieuses, majestueuses et sauvages, ses petites îles isolées constituent un écrin de rêve pour chacun des personnages qu’ont imaginé les deux auteures ! Jouant avec les ressorts psychologiques et l’angoisse jusqu’à un final à glacer les sangs, Viveca et Camilla Sten signent un polar atmosphérique, presque mystique et bien ficelé, que l’on savourera idéalement au coin du feu ou sous la couette.

Les auteures y ont également disséminé des faits alarmants à propos de la mer Baltique et de sa pollution inquiétante, qui permettront, espérons-le, d’éveiller la conscience écologique des jeunes lecteurs.

« Je réalisais pour la première fois le mauvais comportement des hommes, leur brutalité, leur insouciance vis-à-vis de la nature. »

« Ce sont eux les fautifs, avec les produits chimiques, leurs émissions toxiques. Et leur soif de tout posséder. »

À lire autant pour son intrigue mystérieuse et passionnante que pour la beauté sauvage de l’archipel de Stockholm, ce deuxième tome de L’île des disparus fera frissonner tous les amateurs de thrillers d’ambiance, petits comme grands ! On se réjouit déjà de retrouver Tuva dans la suite et la fin de ses aventures fantastiques !

Je remercie les éditions Michel Lafon de leur confiance.