61D1GrQejoL

Kristin HANNAH, Le paradis blanc.
541 pages.
Editions Michel Lafon (4 octobre 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Quand Ernt rentre du Vietnam, Leni, dix ans, ne reconnaît pas son père. Poursuivi par de terribles cauchemars, il se montre violent envers sa femme Cora. Un jour, il reçoit une lettre du père d'un de ses amis, mort dans ses bras durant cet enfer, qui lui lègue une masure en Alaska. Ernt pense qu'il pourra s'y reconstruire. Avant la guerre, ils étaient si heureux...

« Quelqu'un m'a dit un jour que l'Alaska ne forgeait pas le caractère, elle le révélait. La triste vérité, c'est que l'obscurité qui peut régner en Alaska a révélé le côté obscur de mon père.
Il était vétéran du Vietnam, ancien prisonnier de guerre. Nous ne savions pas alors tout ce que cela signifiait. Maintenant, nous le savons. »

MON AVIS :

Kristin Hannah, née en 1960 en Californie, était avocate avant de devenir un écrivain à succès et d'écrire plus de vingt romans, tous populaires dans son pays. Après Le Chant du Rossignol, best-seller mondial, l’auteure revient avec un nouveau roman très différent, à la fois sombre et lumineux, qui décrit à merveille et célèbre la beauté majestueuse et la férocité sauvage de l’Alaska des années 1970.

Cette saga familiale poignante, incroyablement violente et destructrice, se double d’une magnifique histoire d’amour et de reconstruction de soi sur fond de maltraitance et violences conjugales, de blessures psychiques et de stress post-traumatique.

« Leni ne comprenait rien au pourquoi du comment de l’amour de ses parents. Elle était assez grande pour en voir la surface mouvementée, mais trop jeune pour savoir ce qui se cachait en dessous. Maman ne pourrait jamais quitter Papa, et Leni n’abandonnerait jamais Maman. Et Papa ne les laisserait jamais partir. Dans cet horrible nœud destructeur qu’était sa famille, aucun d’eux ne pouvait s’échapper. »

Exilée aux confins de la civilisation, dans cet endroit sauvage et imprévisible, où elle devra sans cesse faire les bons choix pour survivre, Leni va découvrir la vérité de son existence et apprendre qui elle est. Cette incroyable leçon de vie, cette révélation à propos de l’amour constituera pour elle, comme pour sa famille dysfonctionnelle, le cadeau à la fois merveilleux et effroyable de l’Alaska…

Avec Le paradis blanc, Kristin Hannah signe un roman à couper le souffle, dont les émotions brutes ne manqueront pas d’émerveiller et d’essorer le cœur de chaque lecteur. Une épopée sauvage magnifique qui ancrera vos émotions de manière indélébile !

Je remercie les éditions Michel Lafon et la plateforme NetGalley de leur confiance.