81hFbq+AWiL

Mireille CALMEL, La fille des templiers, tome 1.
384 pages.
Editions XO (24 mai 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

19 mars 1314. Jacques de Molay, le dernier grand maître de l'Ordre du Temple, est brûlé en place publique.

Il a été condamné par le roi Philippe le Bel qui reproche aux Templiers de dissimuler un fabuleux trésor.

Mais le jour du supplice, une colombe dépose un message entre les mains du souverain.

C'est la malédiction, terrible : le Roi et ses fils paieront pour ce crime !

Huit ans plus tard...

15 juillet 1322. Une jeune paysanne, Flore Dupin, est pourchassée par les soldats de Charles IV.

Quel secret détient-elle ?

Qu'a-t-elle à voir avec l'ordre du Temple ?

Un homme lui confie :

– Avant de mourir, le roi a prononcé ton nom !

Une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, des Rois maudits, avec ce vingtième roman, Mireille Calmel signe un roman d'aventure fascinant.

Mireille Calmel est l'une des grandes figures du roman historique. Avec trois millions d'exemplaires vendus en France, elle a conquis un large public. Ses best-sellers sont aujourd'hui traduits dans quinze langues.

MON AVIS :

Mireille Calmel écrit depuis l’âge de huit ans. Ses romans aux héroïnes entières, fières, courageuses, connaissent un immense succès : Le Lit d’Aliénor, Le Bal des Louves, Lady Pirate et Le chant des sorcières, se sont vendus à près de deux millions d’exemplaires et traduits dans plus de dix pays. Avec La fille des templiers, la reine du roman historique français entame une nouvelle série sur les origines du miracle de Sainte Colombe.

Et c’est réussi ! Dès les premières pages, on apprécie le rythme trépidant de ce premier tome qui revient notamment sur l’exécution de Jacques de Molay, dernier maître de l’Ordre des Templiers, accusé par Philippe le Bel de cacher un fabuleux trésor et injustement condamné au bûcher. Le jour du supplice, le roi est frappé d’une malédiction terrible : ses fils et lui paieront pour ce crime !

Huit ans plus tard, les soldats du roi traquent Flore Dupin, une jeune paysanne de Rethel, dont on dit qu’elle serait l’héritière du secret des Templiers. Dans cet univers torturé, Flore doit fuir, coûte que coûte, pour sauver sa vie mais aussi accomplir la mission à laquelle elle semble destinée et dont elle ignore tout…

À ses côtés et ceux d’Armand, un mystérieux rémouleur qui l’accompagne dans cette aventure périlleuse, le lecteur chevauche à bride abattue dans la forêt de Rethel, serpente dans les rues de Paris, se terre dans le cimetière nauséabond des Saints-Innocents et assiste aux pires tortures et exécutions publiques en place de Grèves… Le rythme est si soutenu, le mystère et le suspense si omniprésents qu’on ne peut tout simplement pas s’extraire de sa lecture une fois le roman commencé !

Et que dire du niveau d’érudition de l’auteure ! Comme à son habitude, Mireille Calmel a su entremêler parfaitement réalité historique et légendes pour aiguiser la curiosité du lecteur et créer un roman d’aventures haletant à propos d’un des mystères les mieux gardés de la chrétienté. Jusqu’où a-t-elle remodelé le secret de l’Ordre des Templiers, où se situe la part de spéculation, on s’interroge encore… mais son récit est si passionnant, si savamment écrit, qu’on ne peut que se laisser troubler par l’Histoire, la vraie, et laisser notre imagination s’emballer à propos de l’origine du miracle de Sainte Colombe !

On se réjouit déjà de retrouver Flore dans la suite de ses aventures captivantes dans le tome 2, à paraître au mois d’octobre !