41eVfWgvGqL

Veronica HENRY, La maison des jours heureux.
349 pages.
Editions City (3 janvier 2018).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Nichée près d’une rivière, Hunter's Moon est la maison idéale, celle où l’on imagine vivre heureux longtemps avec sa famille. Son jardin a connu les fêtes des étés pleins de vie et le salon a accueilli les réunions joyeuses de la famille Willoughby.

Mais aujourd’hui, cette belle histoire est sur le point de se terminer. Alexander et Sally sont trop âgés pour entretenir leur propriété. Chargée de la vente, l’agent immobilier Belinda Baxter est bien décidée à trouver la famille idéale pour faire honneur au lieu et à son histoire.

Mais la mise en vente met au jour des décennies de secrets de famille, de non-dits et de passions. Une fois encore, cette propriété va bouleverser les destins de ceux qui s’y croisent. Les chemins de la vie sont décidément imprévisibles...

MON AVIS :

Scénariste pour la télévision, Veronica Henry est l'auteur d'une douzaine de romans. Elle connaît un formidable succès dans de nombreux pays. En France, elle a déjà publié Bed & Breakfast et La petite librairie des gens heureux, tous deux publiés chez City Editions. Avec La maison des jours heureux, Veronica Henry signe un titre divertissant qui fera le bonheur de toutes celles qui aiment les histoires de nouveaux départs.

En dépit d’une trame prévisible et un dénouement heureux qu'on sent venir de loin, on se laisse facilement porter par le charme de cette histoire où la bienveillance, l’amitié mais aussi la persévérance et la confiance règnent en maître ! À travers l'histoire touchante de ses personnages, Veronica Henry semble vouloir rappeler à ses lectrices que tout, dans la vie, reste toujours possible. Peu importent les challenges et les revers, les blessures finissent toujours par cicatriser et le bonheur est toujours à portée de main ! Chargée de la vente de la maison des Willoughby, Belinda Baxter va non seulement découvrir des décennies de secrets de famille, mettre à jour des non-dits et des passions mais aussi panser ses blessures, se réconcilier avec son passé et à redonner un nouveau sens à sa vie. Hunter’s Moon va transformer sa vie !

« Elle […] se tourna vers la maison. Ses fenêtres brillaient d’une lueur dorée dans la lumière du crépuscule, et il lui sembla que Hunter’s Moon lui parlait : […] je serai là dans les heures sombres comme dans les moments heureux, mes murs seront un rempart. Je serai ton réconfort et ton refuge. »

Veronica Henry signe une fiction contemporaine de bon goût, qu’on lira avant tout pour se détendre et se faire plaisir ! La maison des jours heureux fait partie de ces romans confortables et apaisants, qui redonnent le moral et mettent du baume au cœur. Un excitant voyage à travers les challenges et les joies de la vie !