81duS6rx98L

Jean TEULE, Comme une respiration...
160 pages.
Editions Pocket (5 octobre 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

« De l'air ! » Dans les trains, les métros, de Souillac à Dijon, de Paris à Besançon, c'est le même cri d'une même aspiration. Dans la vie qui va vite, Jean Teulé écoute le souffle de ses contemporains, le chant des oiseaux entre des murs bretons, le vent du large et les soupirs, les derniers râles et les premières exhalaisons. Celui qui sait trouver les cerises dans le plus sévère conifère sait qu'il suffit de l'attraper au vol, comme elle va et vient : l'inspiration...

MON AVIS :

Jean Teulé est l'auteur de seize romans, parmi lesquels Je, François Villon (prix du récit biographique) ; Le Magasin des Suicides (traduit en dix-neuf langues), adapté en 2012 par Patrice Leconte en film d'animation puis joué au théâtre partout dans le monde ; Darling, également porté sur les écrans par Christine Carrière avec Marina Foïs et Guillaume Canet ; Mangez-le si vous voulez, mis en scène pour le Festival off d'Avignon puis repris à Paris au théâtre Tristan-Bernard en 2014, tout comme Charly 9, qui s'est joué en avril 2014 à l'opéra-théâtre de Metz ; Les Lois de la gravité, adapté au cinéma en 2013 par Jean-Paul Lilienfeld sous le titre Arrêtez-moi ! avec Miou-Miou, et joué en février 2015 au théâtre Hébertot ; Le Montespan (prix Maison de la Presse et Grand prix Palatine du roman historique), en cours d'adaptation cinématographique ; Fleur de tonnerre sorti sur nos écrans en 2016, adapté par Stéphanie Pillonca-Kervern, avec Benjamin Biolay et Déborah François ; Héloïse ouille ! (prix Trop Virilo 2015) et Comme une respiration... (2016). Quatre de ses romans ont été adaptés en bande dessinée chez Delcourt. La totalité de l'œuvre romanesque de Jean Teulé est publiée aux éditions Julliard et reprise chez Pocket.

Idéales pour échapper à la morosité ambiante, les mininouvelles de Jean Teulé ne pouvaient pas mieux tomber !

Après avoir raconté les pires atrocités de l’Histoire de France, des massacres de la St Barthélémy, en passant par les suicides et les émasculations, Jean Teulé a décidé d’arrêter de nous farcir la tête avec des horreurs. Dans Comme une respiration…, il propose à ses lecteurs de faire une pause avec des histoires incroyables, toutes vraies de dizaines de personnes ordinaires, courageuses, émouvantes, inventives, joyeuses, rêveuses et qui surtout ne renoncent jamais.

Ces petites histoires solidaires et pleines de bons sentiments, dont le dénouement toujours positif est une invitation à voir la vie du bon côté, racontent beaucoup de nos vies et bousculent pas mal de préjugés. Car dans ces petites tranches de vie tendres et colorées (une vieille dame qui danse, un enfant qui retrouve son prénom, un animal qui échappe à la mort, une couturière qui entend les grondements de mai 68 ou un collégien admis à l’école de ses rêves), les personnages ont tous un point commun : arrivés à un moment de leur vie, ils ont tous décidés d’être heureux.

Cela peut paraître naïf, sauf que cela ne l’est pas. Les micro-récits de Jean Teulé sont tendres, farfelus, poétiques, mais pas l’auteur se garde bien de faire dans l’angélisme. Face à un monde qui nous offre laideur et cruauté, Jean Teulé, lui, nous offre des petites histoires grouillantes de vie, parfaitement assumées, dans lesquelles le bonheur a toujours le dernier mot.

Respirez à fond, Comme une respiration… est un petit recueil de micronouvelles légères et réjouissantes, idéal pour réveiller notre positive attitude et s’aérer les bronches ! Un vrai bol d’air !