516uOMaSpeL

Alejandro PALOMAS, Une mère.
310 pages.
Editions Le Cherche-Midi (16 mars 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Le roman qui a enflammé l'Espagne.

Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s'affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu'elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d'Emma, et l'oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.

Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou, au contraire, tout à cacher. Parviendront-ils à passer un dîner sans remous ? Entre excitation, tendresse et frictions, rien ne se passera comme prévu.

Alejandro Palomas brosse avec humour le portrait d'une famille dont les travers font inévitablement écho à nos propres expériences, et celui d'une mère loufoque, optimiste, et infiniment attachante. Une mère profondément humaine, à qui il reste encore quelques leçons à transmettre à ses grands enfants : au cours de cette longue nuit, secrets, mensonges, non-dits et autres révélations familiales vont éclater.

Prenez place à table. Vous allez être servi !

MON AVIS :

D'abord traducteur des ouvrages de Gertrude Stein, Katherine Mansfield, Willa Cather ou encore Jack London, Alejandro Palomas devient ensuite journaliste et scénariste ‒ il a été finaliste de nombreux prix littéraires en Espagne. Énorme succès dans ce pays, traduit dans une dizaine de langues, Une mère est son premier roman publié en France, dans lequel il brosse avec humour et tendresse le portrait d’une famille dont les travers font inévitablement écho à nos propres expériences.

Amalia, dans le rôle de la mère loufoque, optimiste et infiniment attachante est surtout une mère profondément humaine, qui va profiter du réveillon de la nouvelle année pour transmettre quelques leçons de vie à ses grands enfants. Au cours de ce long dîner de la St Sylvestre arrosé de champagne et de Coca Light, entre excitations, tendresse et frictions, rien ne va se passer comme prévu. Des mensonges, des non-dits et autres révélations familiales vont éclater et permettre à chacun des convives de faire peau neuve et de mieux se « reconnecter » à une cellule familiale aimante et bienveillante.

Une mère est comédie familiale touchante et déjantée qui agit comme une bouffée d’air frais. Une lecture attendrissante qui réconciliera tous ceux qui sont allergiques aux grands repas de famille !