71EujIyULVL

Gabriel KATZ, Quand tu descendras du ciel.
256 pages.
Edtions du Masque (15 novembre 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

C'est encore Noël. Comme toujours, Benjamin Varenne galère. Comédien, beau gosse, séducteur invétéré, il a tout pour lui... sauf le succès. Cette fois, il se retrouve ouvreur à l'Opéra pour les fêtes, un petit boulot en apparence plus tranquille que son ancien job de Père Noël aux grands magasins. Mais en volant au secours d'Ophélie, une jolie ballerine agressée par un fan à la sortie du spectacle, il ne sait pas encore - même s'il s'en doute un peu - qu'il va au-devant de très gros ennuis.

Harcelée par un admirateur fou qui la traque sur le net, la danseuse panique. Elle se sent épiée, suivie, jusque dans les couloirs sombres de l'Opéra... Benjamin, sans réfléchir, s'engage à le protéger, en se faisant passer pour ce qu'il n'est pas : un ancien des services secrets. Il n'en faudra pas moins pour affronter un psychopathe, des traîtres, des tueurs, des amoureux éconduits, des jaloux, et des mafieux spécialisés dans le trafic de femmes...

MON AVIS :

Gabriel Katz a longtemps été nègre pour des people, des hommes politiques et des écrivains à succès. Puis il devient scénariste de télé et auteur de romans de fantasy, pour lesquels il reçoit plusieurs récompenses, dont le très prestigieux prix des Imaginales. Après un premier polar publié aux éditions du Masque, N’oublie pas mon petit soulier, Gabriel Katz réitère avec un nouvel opus des aventures de Benjamin Varenne dans lequel on retrouve son sens de l’humour et son grain de folie.

Quand tu descendras du ciel fera entrer le lecteur - par la petite porte - dans le monde fermé et secret des danseurs de l'Opéra. On y découvrira les zones d'ombre de cette grande maison dont le public ne voit que la partie émergée, et où se jouera une opération mafieuse de grande envergure...

En acceptant ce job à l’entrée de l’Opéra de Paris, Benjamin Varenne pensait plutôt passer un Noël tranquille. Sauf qu’il tombe amoureux d’une danseuse persécutée par un fan dangereusement obsessionnel et se met en tête de se faire passer pour un garde du corps super expérimenté pour la séduire et la protéger. Pas la meilleure idée de l’année ! Happé dans un mensonge dont il aura bien du mal à contrôler les rouages, Benjamin va se retrouver aspiré dans un véritable cercle infernal, qui l’entraînera des coulisses de l’Opéra jusqu’aux flamboyants palais de Venise. Pour la tranquillité, on repassera !

Gabriel Katz, que l’on attend plutôt dans la littérature de l’imaginaire et la fantasy, surprend ses lecteurs avec une enquête policière festive et délurée. Quand tu descendras du ciel est un roman divertissant, débordant d’humour et très bien rythmé on ne fera qu’une bouchée ! Une vraie bouffée d’air frais !