618vJvIaocL

Aurélie VALOGNES, En voiture, Simone !
256 pages.
Editions Le Livre de Poche (29 mars 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.

Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

MON AVIS :

Aurélie Valognes a 33 ans. Véritable best-seller en France, son premier roman, Mémé dans les orties, a conquis des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde. Son deuxième roman, Nos adorables belles-filles (Lafon, 2016), connaît également un grand succès. Il a été publié au Livre de poche sous le titre En voiture, Simone !

J’avais aimé Mémé dans les orties et les tribulations hilarantes de Ferdinand, cet octogénaire atypique, ronchon, solitaire et taciturne. La perspective de découvrir un nouveau roman plein de vie, qui se lit d’une traite et le sourire aux lèvres m’a poussée à lire les premières pages du deuxième roman d’Aurélie Valognes et j’ai bien fait ! En voiture, Simone ! est une comédie familiale irrésistible qui se dévore plus qu’elle ne se lit !

Ce roman très rythmé, fluide et pétillant offre une peinture humoristique de la vie de famille. S’il rappelle à certains les bons moments partagés en famille, avec tout ce que cela comporte de fous rires, de détente et de petites joies simples, il évoquera sans aucun doute à d’autres la difficulté de la vie en communauté et les tensions qui peuvent en découler. Pas facile de trouver sa place au sein d’une famille comme celle qu’a imaginée Aurélie Valognes, surtout quand on a affaire à un beau-père aussi despotique et égocentrique ! Ajoutez à cela une mère de famille en rébellion après quarante ans de mariage, trois fils plus sexistes les uns que les autres, autant de belles-filles insupportables et vous aurez une idée de l’ambiance des vacances bretonnes de la famille Le Guennec !

L'histoire aurait pu paraître trop rocambolesque mais on s'y laisse emporter sans difficulté dès les premières pages tant on sent que l'auteure a pris plaisir à l'écrire ! Ses personnages, formidablement bien campés, paraissent presque vivants, et son écriture drôle et pétillante en font un roman grand public sans faute, parfait pour un moment de détente et de franche rigolade.

Frais, léger et bien ancré dans son époque, on ne manquera pas de remarquer la dimension sociétale qu’Aurélie Valognes a voulu imprimer à son roman. Malgré son propos léger, En voiture, Simone ! traite de l’éclatement géographique des familles, de l’inévitable conflit des générations mais aussi de leur indispensable rapprochement pour tisser du lien, apprendre à mieux vivre ensemble, tolérer l’autre et s’accepter tel que l’on est ! C’est plus profond et plus touchant qu’il n’y paraît !

Dans la même veine que Mémé dans les orties, En voiture, Simone ! est un roman drôle et rafraîchissant, qui enchaîne dialogues savoureux et péripéties jusqu’à un final inattendu et pour le moins attendrissant ! Un véritable concentré de bonne humeur !