51d7xI4owyL

M.C. BEATON, Agatha Raisin enquête, tome 5 : Pour le meilleur et pour le pire.
284 pages.
Editions Albin Michel (31 mai 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Incroyable mais vrai : James Lacey, le célibataire le plus convoité des Cotswolds, a cédé au charme de sa voisine, la pétillante quinqua Agatha Raisin ! Hélas, le conte de fées est de courte durée : au moment où les tourtereaux s'apprêtent à dire "oui", Jimmy, l'ex-mari d'Agatha, surgit en pleine cérémonie... Furieux de découvrir que sa future femme est déjà unie à un autre, James abandonne Agatha, désespérée, au pied de l'autel. Le lendemain, Jimmy est retrouvé mort au fond d'un fossé. Suspect n°1, le couple Agatha-James se reforme le temps d'une enquête pour laver leur réputation et faire la lumière sur cette affaire.

MON AVIS :

Née en 1936 à Glasgow, Marion Chesney alias M.C. Beaton a été libraire et journaliste avant de devenir un des auteurs de best-sellers les plus lus de Grande-Bretagne avec ses deux séries de romans policiers : Hamish MacBeth mais surtout Agatha Raisin (plus de 15 millions d'exemplaires vendus dans le monde). En France, il aura fallu attendre vingt-quatre ans pour voir débouler le premier tome d'une longue série qui compte pas moins de vingt-huit titres ! Publiés l’année dernière, les quatre premiers tomes de la série ont été plutôt bien accueillis par le public, séduit par l'humour british et le charme bucolique et pittoresque de la campagne anglaise.

Malheureusement, le cinquième tome de la série s’est révélé un peu en deçà des précédents ! On y retrouve certes le même humour et cet esprit de comédie policière conçue pour le divertissement et la détente, sauf qu’Agatha a nettement perdu de sa verve et de son mordant ! Elle reste toujours aussi incorrigible lorsqu’il s’agit de mettre son nez dans les secrets des uns et des autres, infiniment plus douée que la police pour confondre les meurtriers, à ceci près qu’on la préfère vraiment lorsqu’elle n’a pas le cœur brisé ! Ici, on la sent nettement vulnérable, blessée dans son honneur, déprimée et on regrette vraiment qu'elle n'utilise son flair que pour laver sa réputation et prouver qu'elle n'a pas assassiné son ex-mari ! Finies les joutes verbales à mourir de rire, même le duo improbable avec le séduisant James Lacey n’a plus la même saveur ! Quel dommage... Ces deux-là formait pourtant un tandem parfait pour résoudre les mystères et élucider les affaires les plus compliquées !

Espérons qu’il ne s’agisse là que d’une petite baisse de forme de l’auteure et que les prochaines enquêtes sauront nous ramener l’Agatha joyeuse et colorée qu’on aime tant et qui nous fait tant rire !