41e2wephMLL

Anne-Sophie MOSZKOWICZ, N'oublie rien en chemin.
176 pages.
Editions Les Escales (11 mai 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Tôt ou tard, vient l'heure d'affronter ses démons...

À la mort de sa grand-mère qu'elle adorait, Sandra, quarante ans, se voit remettre des lettres et des carnets de son aïeule. Rivka y livre un témoignage poignant sur sa jeunesse dans le Paris de l'Occupation, les rafles, la terreur, le chaos. Mais il y a plus. Par-delà la mort, la vieille femme demande à sa petite-fille d'accomplir une mission.

Une mission qui obligera Sandra à retourner à Paris, ville maudite, sur les traces de son amour de jeunesse, Alexandre. Un homme étrange, hypnotique et manipulateur dont Sandra ne pensait plus jamais croiser la route... Pour elle, l'heure est venue d'affronter ses démons.

Avec délicatesse, Anne-Sophie Moszkowicz brosse le portrait d'une famille prise dans les tourments de l'Histoire et nous entraîne dans les dédales de la mémoire.

MON AVIS :

Née à Nice en 1984, Anne-Sophie Moszkowicz vit aujourd'hui à Paris, où elle travaille dans l'édition. Sa famille lui a transmis deux choses : l'importance de la mémoire et la passion des mots. A l'heure de fonder sa propre famille, ses racines la rattrapent. L'écriture s'impose alors à elle. N'oublie rien en chemin est son premier roman.

À l’heure où s’éteignent les derniers survivants de l’Holocauste, Anne-Sophie Moszkowicz a su trouver les mots justes pour rappeler à tous l’importance cruciale du devoir de mémoire. Son texte, d’une extrême sensibilité et d’une extrême pudeur offre une magnifique réflexion sur l’identité, la transmission et le sens de la vie. Sobre, juste, bouleversant de spontanéité, N’oublie rien en chemin est un témoignage original et précieux qu’il faut absolument s’empresser de transmettre !

« C’est en enterrant leurs morts que les survivants doivent s’agripper les uns aux autres de toutes leurs forces pour s’empêcher de sombrer. La vie doit triompher. Quelle que soit la douleur de ceux qui restent, quel que soit le déchirement. »

Un premier roman profond et très émouvant à mettre d’urgence entre les mains du plus grand nombre !

Je remercie les éditions Les Escales et la plateforme NetGalley de leur confiance.