41mJDlmFS+L

Cecily WONG : Comme un ruban de soie rouge.
384 pages.
Editions Les Escales (1 juin 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Un voyage merveilleux de la Chine à Hawaï qui suit l'ascension et les drames d'une famille rongée par les secrets et les amours tragiques.

Au début du XXème siècle, Frank Leong quitte la Chine avec sa femme et son fils pour l'île d'Oahu dans l'archipel d'Hawaii. Là-bas, des jours bénis les attendent.

Pourtant, une force mystérieuse semble hanter la famille Leong. Le fil rouge du destin qui, selon une ancienne tradition chinoise, lie les âmes sœurs entre elles aurait-il un jour été rompu, attirant ainsi la malédiction sur toute la lignée ?

Lorsque Frank meurt dans des conditions énigmatiques, sa famille perd tous ses repères. Toute l'île se met à bruisser de rumeurs. Vingt ans plus tard, l'arrivée d'une lettre fait l'effet
d'une déflagration. Un nouveau coup du sort frappe les Leong.

C'est désormais à Theresa, la petite-fille de Frank, de reprendre le flambeau. Et s'il était enfin temps de dévoiler les secrets enfouis depuis trois générations ?

MON AVIS :

Cecily Wong est diplômée du Barnard College et habite actuellement à New York. Elle a publié dans le Wall Street Journal, LA Review of Books et Bustle. Son premier roman, Comme un ruban de soie rouge, sur lequel elle a travaillé pendant plus de cinq ans, est un voyage merveilleux de la Chine à Hawaï, dans lequel on suit l’ascension et les drames d’une famille rongée par les secrets et les amours tragiques.

Dans cette saga familiale qui témoigne d’une époustouflante maîtrise romanesque, Cecily Wong donne vie à une constellation de personnages tous plus intrigants et captivants les uns que les autres. Stoïques ou aigries, pour certaines, mais toujours éperdument amoureuses et auréolées de mystère, les femmes du roman de Cecily Wong racontent chacune un pan de leur existence, comme si elles livraient, chuchotant à l'oreille du lecteur, une part du secret qui a ravagé leur vie et celle de leurs proches… Parce qu’elles refusent le sort qui leur est destiné, parce qu’elles ont une soif inextinguible d’amour et de bonheur, Lin, Amy et Theresa vont devoir payer un lourd tribut et surmonter de terribles épreuves… Amours, drames, mais aussi colère, amertume et jalousie, leurs vies sont aussi captivantes qu’une tragédie grecque !

Pour autant, s’il est intéressant, le roman de Cecily Wong n’est pas parfait ! Son récit souffre parfois de longueurs, de passages nébuleux (que l’on attribuera plus probablement à l’écriture poétique de l’auteure qu’à un souci de traduction), et on s’interroge parfois sur les liens, complexes, qui unissent les personnages féminins du roman, ainsi que sur les conséquences de leurs actes… Cependant, il serait bien malvenu de critiquer l'auteure pour avoir su, finalement, imbriquer de manière aussi troublante et aussi bouleversante, les destins d’héroïnes aussi inoubliables que Lin, Amy et Theresa ! Car, en conclusion, Comme un ruban de soie rouge est un roman qui se mérite.

Entre héritage familial, poids des traditions, des croyances, des convenances, jalousies et rivalités amères, Comme un ruban de soie rouge est un roman bouillonnant d’émotions qui offre au lecteur une belle réflexion sur la fatalité, l’amour et la poursuite du bonheur comme unique fil rouge de sa destinée. Faut-il y voir une métaphore, une leçon de vie ? C’est à chacun d’y réfléchir, ce que ne manquera pas de susciter la lecture de cette belle et très exotique saga familiale.

Je remercie les éditions Les Escales et la plateforme NetGalley de leur confiance.