81Y5B44iCCL

Laurence PEYRIN, Miss Cyclone.
342 pages.
Editions Calmann-Lévy (29 mars 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Une amitié indéfectible vibrant au rythme de New York, la ville où bat le cœur du monde.

Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt. C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.

Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d’innocence, accepte de son petit ami ce qu’elle ne voulait pas vraiment. Parce qu’elle n’ose pas en parler à June, son silence devient un secret… Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

Une histoire ciselée et envoûtante qui raconte en quatre temps le chemin parcouru par Angela et June pour se construire une belle vie. Un roman lumineux.

MON AVIS :

Laurence Peyrin a été journaliste de presse pendant vingt ans. Mère de six enfants aujourd'hui adolescents pour la plupart, elle se consacre désormais à transmettre sa passion du cinéma à des élèves de collège, aux voyages et à l'écriture qui occupe la plus grande partie de sa vie. Après La drôle de vie de Zelda Zonk, Prix Maison de la presse en 2015, et Hanna, Laurence Peyrin revient avec une nouvelle histoire savoureuse et intense, dans laquelle l’auteure prouve une nouvelle fois qu’elle possède un incontestable sens du récit et manie à merveille le suspense amoureux.

Depuis La drôle de vie de Zelda Zonk, on espérait que Laurence Peyrin nous surprenne à nouveau et nous laisse bouchée bée ! C’est désormais chose faite ! Miss Cyclone est le roman qu'on attendait toutes ! Avec le talent fou qui la caractérise désormais, l'auteure a imaginé une formidable histoire d’amitié, d’amour, de pardon et de résilience telle qu'on n'aurait jamais osé en lire !

L’amitié indéfectible d’Angela et June, leur chemin parcouru pour se construire une belle vie sert d’écrin à l’histoire d’un amour unique, intense et émouvant, qui ne manquera pas d’interpeller la lectrice sur ses propres choix de vie.

« On devrait tous avoir droit à deux vies. On se trompe toujours dans la première. »

On ne peut que tomber sous le charme de cette histoire envoûtante ! Certes, on y retrouve certains thèmes que Laurence Peyrin avait déjà exploités dans ses précédents romans, comme les rêves de jeunesse, les illusions perdues, le temps qui passe, la vie de couple et la possibilité de refaire sa vie mais qu’importe ! On ne s’ennuie pas une seconde dans cette histoire qui nous plonge en plein cœur de Coney Island ! Tantôt enchanteur avec sa fête foraine et ses attractions emblématiques, tantôt mystérieux et fantomatique quand les manèges sont à l’arrêt, il faut reconnaître que l’endroit est idéal pour servir de décor à ce roman poignant et lumineux qui se lit d’une traite !

On s’y laisse bercer par l’océan et les vagues, on sent la caresse du vent, celle du soleil brûlant en plein cœur de l’été, on salive à l’évocation gourmande des repas partagés dans le jardin… Il y a quelque chose d’épicurien et de très réconfortant dans le roman de Laurence Peyrin, qui n’est pas sans rappeler, avec une certaine nostalgie d’ailleurs, les bons moments et les vacances passées en famille... Mais il y a surtout beaucoup, beaucoup d’émotion et de passion(s) !

Il est question de relation(s) mère/fille, de complicité féminine mais aussi de compromis, de mensonges, de jalousie, de secrets et de non-dits, toutes ces choses qui au fil du temps s’accumulent et s’enkystent jusqu’à faire vaciller l’existence de chacune et imploser une cohésion familiale qu’on croyait inébranlable… En tant que femme, forcément, on retrouve un peu de nos vies dans les déceptions de l’une et les déboires de l’autre et c’est bien ce qui rend le roman de Laurence Peyrin aussi bouleversant !

« Tout ce qui s’est passé, ce ne sont que des accidents de la vie. »

Miss Cyclone est un roman qui va vous faire rire, pleurer et vous faire sentir incroyablement vivants ! C’est une totale réussite pour cette auteure qui sait décidément s’y prendre pour ensoleiller nos vies et nous redonner le sourire ! Bravo Laurence !