51EiUEIiP6L

Lyliane MOSCA, Les amants de Maulnes.
352 pages.
Editions Presses de la Cité (16 mars 2017).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Instant de grâce quand, sur le quai de la gare d'Ancy, Jeannette rencontre pour la première fois son filleul de guerre, Maxime. Fiançailles et mariage s'annoncent dans un horizon plein de promesses et de liberté.

À la lisière du bois de Maulnes, avec ses légendes et son château, Jeannette a vécu dans la solitude avec sa mère, femme à l'impressionnante beauté brune, guérisseuse et un peu sorcière selon certains. À la marge. Rachel n'a-t-elle pas élevé seule Jeannette sans révéler à quiconque l'identité du père ? Une relation faite de tendresse et de défiance unit pour toujours les deux femmes. Mais en ce mois de mai 1945 l'arrivée de Maxime va tout bouleverser...

Atmosphère troublante en terre bourguignonne entre secrets de famille et amours interdites.

MON AVIS :

Journaliste culturelle pour L'Est éclair, Lyliane Mosca a notamment publié Les Gens de Laborde (2009), Les Amants du moulin (2010), La Dame de Champbrise (2012) et Une femme en mauve, préfacé par Philippe Besson (2014). Elle est également l'auteure de La Villa Amarante publié aux éditions Presses de la Cité (2015).

1945. Dans la petite gare d’Ancy, chacun se presse pour accueillir les hommes de retour après la guerre. Celui que Jeannette attend fébrilement, n’est autre que Maxime, son filleul de guerre avec qui elle a entretenu une correspondance pendant toute la durée du conflit.  Désormais, l’heure est venue pour eux de confronter leurs tendres sentiments à la réalité. Amoureux au premier regard, ils décident très vite de se fiancer, puis de se marier. Un soulagement pour Jeannette qui se réjouit de quitter la petite maison qu’elle partage avec Rachel, sa mère, à la lisière de la forêt de Maulnes, non loin d’un château abandonné. L’ambiance mystérieuse du lieu a toujours plu à Rachel, une guérisseuse qui vit presque recluse, en marge de la société, tandis que Jeannette rêve d’une vie moins marginale. Aimante mais conflictuelle, la relation mère-fille s’envenime avec la présence de Maxime. D’abord critique à l’égard de son beau-fils qu’elle juge faible et pusillanime, Rachel semble finalement apprécier un peu trop le jeune homme…

Entre secrets de famille jalousement gardés et amours interdites, Lyliane Mosca signe une histoire pour le moins troublante qui ne déplaira pas aux âmes romanesques ! Les tendres et les romantiques estimeront que cette histoire est bien belle et ils auront mille fois raison !

Mêlant habilement passion, mystères longuement gardés et destinées troublantes, ce roman intéressera sans aucun doute les amateurs de romans qui puisent leur sève dans le terroir. Lyliane Mosca, qui s’y entend pour incarner et faire vivre ses personnages, a su créer une intrigue qui, rapidement, captive et envoûte le lecteur. Les décors étranges, isolés et parfois hostiles de la forêt bourguignonne ainsi que l’aura de mystère, de légendes et de superstitions dont elle nimbe son histoire y sont sûrement pour quelque chose mais ce sont plus vraisemblablement les bouleversements et les nombreux caprices du sort qui, jusqu’à la toute fin, retiennent l’attention du lecteur et l’empêchent de s’extraire de sa lecture.

Les amants de Maulnes est un excellent et palpitant roman au suspense savamment distillé. À mesure que tombent les secrets et que grandit l’émotion, on comprend que la force inébranlable de l’amour est une arme magnifique capable de venir à bout de tous les obstacles, les préjugés et les secrets les mieux gardés…

Entre liaisons dangereuses et secrets de famille, Les amants de Maulnes est un vrai régal de lectures pour tous ceux qui apprécient les grandes sagas romantiques et bien rythmées !

Je remercie les éditions Presses de la Cité de leur confiance.