51qxs1-FArL

Fannie FLAGG, Nous irons tous au paradis.
400 pages.
Editions Le Cherche Midi (1er octobre 2016).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Elmwood Springs, Missouri. Elner Shimfissle, pétillante octogénaire, dérange un essaim de guêpes en cueillant des figues dans son arbre, se fait piquer et tombe de l'échelle. Arrivée à l'hôpital, elle est déclarée morte. La nouvelle se propage très vite dans la petite communauté d'Elmwood Springs. Tous, ou presque, ont des souvenirs charmants de cette femme d'un incroyable optimisme, toujours prête à rendre service, et son décès brutal pousse ses proches à s'interroger sur le sens de la vie en général, et de la leur en particulier.

Contre toute attente, c'est peut-être Elner qui va trouver des réponses à leurs questions. Revenue inopinément d'entre les morts, à la grande surprise des médecins et de sa famille, la vieille femme va rapporter des souvenirs de son court passage dans l'au-delà qui vont bouleverser l'existence de cette petite ville jusqu'ici bien tranquille. 

On retrouve dans Nous irons tous au Paradis tout le charme qui a fait le succès de Beignets de tomates vertes : de l'humour, de l'émotion, des personnages plus attachants les uns que les autres et, à travers toute les petites contrariétés de la vie, un appel au bonheur qui résonnera longtemps après avoir refermé ce livre.

MON AVIS :

Fannie Flagg est auteur, scénariste et actrice. Née en Alabama, elle a notamment écrit le célèbre Beignets de tomates vertes, qu’elle a ensuite adapté dans une version cinématographique. Elle y elle jouera un rôle, comme dans d’autres films ou séries télévisées mythiques, tels que Grease ou Wonder Woman. À la manière d’une Katherine Pancol en France, ses intrigues tournent autour de l’amitié, la vie, la mort et, bien sûr, l’amour, avec des portraits de femmes particulièrement attachantes.

Avec Nous irons tous au paradis, Fannie Flagg signe l'un de ses romans les plus drôles et les plus émouvants. En véritable connaisseuse des pleins et des déliés de la vie, de ses coïncidences comme de ses hasards, l'auteure de Beignets de tomates vertes offre un roman au charme fou, à la fois tendre, touchant, comique et riche en rebondissements.

Une fois de plus, Fannie Flagg montre toute l'étendue de son talent de conteuse hors du commun ! Elle offre un roman chaleureux, facile à lire, d'une joie de vivre et d'un optimisme incroyablement contagieux ! C'est un vrai bonheur que de faire connaissance avec chacun des habitants d'Elmwood Springs !

Le sort de cette petite communauté, et celui d'Elner en particulier, sont prétextes à une lecture aussi émouvante que désopilante. C'est un roman semé d'anecdotes cocasses et de notes humoristiques assez fines qui attendent le lecteur. On passe du rire aux larmes mais surtout, on s'interroge, comme Elner et ses proches, sur le sens de la vie... Sa troublante expérience de mort imminente a certes de quoi déstabiliser les plus rationnels et les plus terre-à-terre mais les souvenirs qu'Elner rapporte d'entre les morts sont si touchants, si bouleversants et si plein d'amour et de bonté, qu'il est impossible de douter de ce qu'elle a vécu lors de son bref passage dans l'au-delà ! L'amour qu'elle témoigne à l'égard de son prochain, la confiance  et le soutien sans faille qu'elle leur accorde reboostent le moral du lecteur et redonnent vraiment foi en l'âme humaine ! On se sent gagné par l'optimisme contagieux d'Elner, sa nature généreuse et sa philosophie de vie toute simple et pourtant si juste !

On ne retrouve peut-être pas dans Nous irons tous au paradis, l'humour et l'impertinence qui avaient fait le succès du cultissime Beignets de tomates vertes mais l'incroyable voyage d'Elner, mené tambour battant autour de personnages attachants et sympathiques, n'en demeure pas moins pétillant, ponctué de jolis moments d'émotion et de belles surprises ! À coup sûr, vous vous passionnerez vous aussi pour l'extraordinaire destin d'Elner Shimfissle !

Je remercie Babelio et les éditions du Cherche-Midi de leur confiance.