41n-79UKkZL

Laurence PEYRIN, La drôle de vie de Zelda Zonk.
448 pages.
Editions Pocket (2 juin 2016).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Les jours s'écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan, lorsqu'un grave accident de voiture la cloue sur un lit d'hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk. 

À ses côtés, et n'ayant rien d'autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver d'une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s'il est encore possible de changer la sienne... 

MON AVIS :

Laurence Peyrin a été journaliste de presse pendant 20 ans. Mère de six enfants aujourd'hui adolescents pour la plupart, elle se consacre désormais à transmettre sa passion du cinéma à des élèves de collège, aux voyages et à l'écriture qui occupe la plus grande partie de sa vie. La drôle de vie de Zelda Zonk, son premier roman, a reçu le Prix Maison de la Presse en 2015, un prix mérité tant l'auteure possède un incontestable sens du récit et manie à merveille le suspense amoureux.

«Les pires blessures ne sont pas celles que l'on croit.»

Écrit avec une plume alerte et rafraîchissante, La drôle de vie de Zelda Zonk est un roman tendre et plein d'émotion sur les secondes chances de la vie, l'amour, la vie de couple et le temps qui passe.

Contre toute attente, il produit le même effet euphorisant qu'une bonne grosse bouffée d'air pur tant il est joyeux et positif ! Il faut reconnaître que Laurence Peyrin a mis le paquet pour décrire les charmes de la campagne irlandaise, où elle situe son intrigue ! Ces paysages à couper le souffle et ce petit hameau perdu au milieu de nulle part donneraient envie à n'importe quel citadin en manque d'évasion de tout plaquer pour changer de vie !

Alors pour peu que l'on apprécie les comédies romantiques à l'américaine, il est presque impossible de ne pas tomber sous le charme de ce roman frais et léger, d'autant que l'auteure a eu la très bonne idée d'articuler son roman autour de la mort mystérieuse de Marylin Monroe ! Sous un angle aussi stupéfiant qu'inédit, la version que livre l'auteure à propos de la disparition de ce personnage mythique est très intrigante ! Même si l'on a tout écrit sur Marilyn, même si sa vie a été mille fois analysée, étudiée et disséquée.., force est de constater qu'elle reste ancrée dans l'inconscient collectif et continue de fasciner. Certes, ce n'est qu'un prétexte pour pimenter l'intrigue, déjà savoureuse, de Laurence Peyrin. On n'apprendra rien dans La drôle de vie de Zelda Zonk que l'on ne sache déjà sur Marylin, mais l'hypothèse de l'auteure est intéressante et surtout, elle fait rêver, ce qui n'est déjà pas si mal pour un primo-roman !

La drôle de vie de Zelda Zonk n'est pas seulement un bouquin qui détend et fait voyager, c'est aussi et surtout un roman original et inventif, une histoire intense et émouvante qui interpellera à coup sûr la lectrice sur ses choix de vie. Laurence Peyrin n'a donc décidément pas à rougir de cette première œuvre stimulante, divertissante et spontanée ! Elle redonne d'ailleurs vie à ses personnages dans une suite intitulée Hanna, que l'on se réjouit déjà de découvrir !