61bSQAhIcrL

Monica RATTAZZI, Comme un poison entre nous.
318 pages.
Editions Scrinéo (11 février 2016).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Julie a tout ce dont elle a toujours rêvé : un mari, Pierre, et deux charmantes petites filles qu’elle élève dans leur ravissant pavillon de banlieue. Alors pourquoi a-t-elle tant de mal à se reconnaître dans cette vie ? Pourquoi n’est-elle pas heureuse ? Lorsque Hadrien, 14 ans, emménage avec sa mère dans la maison d’en face, tout bascule… Car en se prenant d’affection pour Pierre, l’adolescent adopte un père. Julie prend aussitôt l’intrus en grippe, alors que son mari ne voit rien, flatté par l’amour inattendu de ce garçon. Mais plus Hadrien s’immisce dans leurs vies, plus le couple s’effrite, plus Julie se raidit, et plus l’enfant devient menaçant… N’est-ce qu’une illusion ? N’est-ce que le symptôme d’un amour qui se meurt ?

Un roman saisissant autour d’un personnage d’enfant terrifiant… La lente érosion d’un couple.

MON AVIS :

Monica Rattazzi a été traductrice sur de nombreuses émissions de musique et de cinéma. En 2000, elle est lauréate pour la fondation Beaumarchais  pour sa pièce de théâtre Dans l'enfer de ma mémoire, j'ai retrouvé un souvenir sans poussière. Elle est aujourd'hui scénariste et a obtenu le prix polar du scénario de la SACD pour Stade Ultime.

Comme un poison entre nous est un premier roman d'une puissance rare, qui plonge le lecteur dans les méandres de la psyché humaine et fait apparaître les fissures, les secrets et les trahisons d'un couple en apparence modèle.

En alternant les voix de Julie et Pierre, les flash back et le moment présent, Monica Rattazzi impose, dès les premières pages, un climat malsain et dérangeant, qui fait voler en éclat les faux semblants d'un couple en apparence soudé et irréprochable. Plus Hadrien s'immisce dans le quotidien de Pierre et Julie, plus leur couple s'effrite. Plus Julie se raidit et plus l'enfant devient menaçant. Son admiration pour Pierre, son amour aussi inattendu que toxique prend alors un tour inquiétant et pervers. Ce trio va vivre, presque en huis clos, une expérience terrible qui bouleversera à jamais leur existence...

Ces personnages qui se déchirent, s'esquivent ou luttent pour sauvegarder le peu d'amour qui leur restent, charrient des émotions, atteignant le lecteur en plein coeur. C'est si impeccablement maîtrisé, si brillamment écrit qu'on ne peut s'empêcher de tourner les pages, de plus en plus vite, jusqu'à la dernière, où on regrette déjà d'avoir fini !

Monica Rattazzi signe un thriller d'une extrême justesse psychologique, un roman noir, cruel, intense et saisissant, qui mêle habilement suspense et émotion pour marquer profondément le lecteur. Une très bonne découverte !