914GsRg2JpL

Liane MORIARTY, Le secret du mari.
411 pages.
Editions Albin Michel (1 avril 2015).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : «À n’ouvrir qu’après ma mort». Quelle décision prendre ? Respecter le vœu de John-Paul qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ?

MON AVIS :

Née en 1966, la romancière australienne Liane Moriarty est l'auteur de six best-sellers dont Le Secret du mari, son premier roman publié en France. Découvert  par Amy Einhorn, l’éditrice américaine de La Couleurs des sentiments, le roman de Liane Moriarty est un immense succès aux U.S.A : Nº 1 sur la liste des best-sellers du New York Times, il figure toujours sur les listes des meilleures ventes deux ans après sa sortie. Le secret du mari a tenu en haleine plus de deux millions de lecteurs dans le monde, dont je fais partie.

Tous les maris et toutes les femmes ont des secrets, Liane Moriarty explique que certains, comme celui dont il est question dans Le secret du mari, peuvent être dévastateurs...

Alliance détonante d'une comédie de mœurs à l'humour ravageur et d'un roman noir à la tension implacable, Le secret du mari dresse le portrait d'une petite communauté en pleine crise morale. Liane Moriarty y allie suspense et émotion jusqu'à la dernière page. Ses personnages sont si humains, si attachants, avec leurs qualités et leurs failles, qu'ils pourraient tout simplement être nos amis.

Mais qu'aurions-nous vraiment fait à leur place sachant que «seule la tragédie qui nous frappe personnellement [...] nous fait vraiment souffrir» ? Le lecteur, si prompt à juger et condamner, se sent alors gagné par un malaise grandissant... Le roman, jusqu'alors simplement pétillant et provocateur, laisse place à un cynisme et à une noirceur glauque et dérangeante. Renvoyant le lecteur à ses propres failles et à la perversité que chacun dissimule sous une épaisse couche de vernis social, on s'interroge alors sur la question de la responsabilité, de la culpabilité et de la lâcheté. Faut-il avouer ses fautes au risque de voir basculer sa vie et de faire souffrir ceux que l'on aime ? Aussi impardonnable soit-il, un seule et unique acte peut-il définir une personne à jamais ? La réponse n'est pas si simple...

Liane Morarty signe un roman psychologique glaçant, dont l'issue dramatique va crescendo. Le secret du mari est un roman bouleversant, un livre intense et émouvant, de ceux que l'on ne peut pas oublier. Tout simplement époustouflant !