Source: Externe

Elin HILDERBRAND, Pieds nus.
640 pages.
Editions Le Livre de Poche (6 juillet 2011).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Par une chaude journée de juin, trois femmes débarquent à Nantucket avec leurs enfants en bas, leurs immenses chapeaux et leurs problèmes. Vicki, mère de deux garçons, tente de composer avec la terrible nouvelle nouvelle de sa maladie. Sa soeur, Brenda, a dû quitter son poste de professeur à l'université à cause de sa liaison avec un étudiant. Et leur amie Mélanie, après sept vaines tentatives de fécondations in vitro, se retrouve enceinte alors qu'elle vient d'apprendre que son mari la trompe. Elles sont venues à Nantucket pour s'évader et goûter la douceur de ce début d'été. Mais bientôt, Josh Flynn, un jeunne natif de l'île, s'insinue dans leur maison et dans leurs vies. Très vite, elles ne peuvent plus se passer de lui... Elin Hilderbrand nous offre ici un roman drôle, tendre et pétri d'émotion.

MON AVIS :

Elin Hilderbrand a grandi à Collegeville, en Pennsylvanie. Elle a étudié à l’université John Hopkins et possède aussi un diplôme de fiction littéraire de l’université de l’Iowa. Grande voyageuse, elle s’installe finalement à Nantucket – toile de fond de ses cinq derniers romans –, où elle vit avec son mari et ses trois enfants.

Avec Pieds nus, Elin Hilderbrand signe un roman polyphonique plein d'espoir et d'émotion sur le pouvoir de l'amour, des liens puissants de la famille et des racines.

Son récit, à la fois drôle, tendre et mélancolique, laisse la part belle à des personnages profondément humains, à leurs doutes, leurs blessures et leurs défauts. Toutefois, on est loin du roman estival au propos léger ! Pieds nus est un roman difficile et éprouvant qui entraîne la lectrice sur le chemin douloureux de la maladie, de la rédemption, du pardon mais aussi de la reconstruction de soi.

Pourtant, dans cette petite maison de vacances au bord de l'océan, il y a aussi quelque chose de léger, de chaleureux et d'infiniment réconfortant. Chacun des protagonistes y a ses repères, ses habitudes. Les bains de mer, le soleil, les souvenirs de vacances, d'enfance, les pique-niques sur le sable, les parties de pêche et le homard au beurre blanc... L'ambiance de bord de mer a des vertus curatives indéniables grâce auxquelles les trois personnages féminins de ce roman magnifique trouveront la force d'affronter leurs problèmes, qu'ils soient physiques ou psychologiques. En tant que femme, forcément, on retrouve un peu de nos vies dans les déceptions et les déboires des unes et des autres ! C'est émouvant, bouleversant même !

Mais si l'île de Nantucket a tout de la retraite paisible, c'est également l'endroit idéal pour les ragots ! Dans cette petite communauté qui vit en vase clos, où tout le monde se connaît et où tout se sait, on s'aperçoit que la rumeur va bon train ! Elin Hilderbrand exploite à merveille le thème de l'insularité, qui revêt ici un caractère particulièrement nocif...

Mais le plus beau, c'est certainement l'histoire de Vicky et de son poignant combat contre la maladie. Sur plus de 600 pages d'un récit intimiste, à la fois pudique, délicat mais aussi extrêmement juste, l'auteure décrit le parcours douloureux et bouleversant de cette jeune mère de 31 ans, atteinte d'un cancer du poumon. Certes, il faut s'accrocher pour surmonter les passages sombres dont Elin Hilderbrand émaille son récit ! Oui, il est question de souffrance, de mort, d'abandon... Oui, c'est profondément injuste, oui, c'est intolérable et pourtant, jamais l'auteure ne sombre dans le pathos ! On ne retiendra que les réflexions profondément positives, pleines d'espoir et de foi en l'avenir, en la vie, et le dénouement, absolument magnifique ! Jamais on n'aurait cru trouver autant d'amour et d'émotions entre les pages de ce roman trop souvent étiqueté à tort comme un banal roman de plage !

Pieds nus est un roman à couper le souffle, une histoire à la fois, drôle, tendre et pleine d'émotion sur les liens délicats mais résistants d'une famille. Une histoire pleine d'espoir qui montre que l'amour peut surgir et triompher des pires épreuves ! Un roman rare et magnifique que vous souffrirez de quitter !