Jessica Brockmole_Une lettre de vous

Jessica BROCKMOLE, Une lettre de vous.
284 pages.
Editions Presses de la Cité (10 avril 2014).

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d'autres horizons que celui de l'île de Skye, au large de l'Ecosse. Aussi est-elle à la fois étonnée et ravie de recevoir sa première lettre de fan de David Graham, un étudiant originaire de la lointaine Amérique. Tous deux entament alors une correspondance. Ils se confient leurs auteurs préférés, leurs espoirs les plus fous et leurs secrets les plus chers. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d'un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre Mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l'attendre sur son île en espérant qu'il survivra, à moins de forcer le destin... Juillet 1940, Edimbourg est bombardé. Dans l'appartement familial dévasté, Margaret découvre des dizaines de lettres adressées à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et il lui reste pour seul indice une unique lettre d'amour. En partant à sa recherche, Margaret va petit à petit lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille...

MON AVIS :

Jessica Brockmole, dont il s'agit ici du premier roman, signe avec Une lettre de vous une fresque épistolaire touchante et parfaitement maîtrisée. Couvrant deux continents et deux guerres mondiales, son livre est une invitation au voyage qui célèbre le pouvoir des mots et leur capacité à émouvoir.

L'auteure aborde avec beaucoup de pudeur et de sensibilité les heures les plus sombres et douloureuses de l'histoire du XXème siècle. Grâce au style épistolaire qu'elle maîtrise à la perfection, elle invite le lecteur à se plonger dans l'histoire de deux âmes séparées par un océan mais unies par le même amour des mots et de la littérature. Très vite, un ton chaleureux et une intimité s'installent entre les correspondants. De cet échange touchant et primesautier (qui n'est pas sans rappeler le roman de Helen Hanff, 84 Charing Cross Road) naîtra une incroyable histoire d'amour que l'irruption de la première guerre mondiale viendra bouleverser...

"Une lettre n'est pas toujours qu'une simple lettre. Des mots sur une page peuvent submerger ton âme. Si tu savais."

Navigant entre les époques, suspendus aux mots parfois très intimes mais jamais indécents des protagonistes, le lecteur découvre en filigrane l'horreur des combats et les tourments de toute une famille dévastée par la guerre. C'est passionnant, intelligent et écrit avec beaucoup de finesse. Et même si l'histoire est un peu convenue, on ne pourra s'empêcher de la dévorer de la première à la dernière page tant elle est joliment racontée !

Une lettre de vous est un roman délicieux, à la fois grave et plein d'humour, qui tirera sûrement des larmes d'émotion aux âmes les plus sensibles. Une correspondance émouvante et passionnée qui rappelle avec une infinie délicatesse toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les écrits. Magnifique !

Je remercie les éditions Presses de la Cité de leur confiance.

J'ai lu ce titre dans le cadre du Challenge Première Guerre mondiale de Claire (The French Book Lover).