Martin Provost_Bifteck

Martin PROVOST, Bifteck.
122 pages.
Editeur : Le Livre de Poche (4 janvier 2012).
ISBN-10: 225316173X
ISBN-13: 978-2253161738
Lu : 08/2012.

QUATRIEME DE COUVERTURE :

Chez Plomeur, à Quimper, on est boucher de père en fils. Alors que la Grande Guerre fait rage, le jeune André se découvre un don pour faire « chanter la chair » - et pas n'importe laquelle : celle des femmes, dont la file s'allonge devant la boucherie... Leurs hommes partis au front, celles-ci comptent sur lui pour goûter au plaisir suprême. Hélas, le conflit s’achève et les maris reviennent. Un matin, le boucher trouve sur le pas de sa porte un bébé gazouillant dans un panier en osier, puis un deuxième, un troisième : du jour au lendemain, le voilà père de sept enfants, et poursuivi par un époux vindicatif… Il y a du Gargantua et du Robinson Crusoë dans ce Bifteck exquis, à consommer sans modération !

Une belle fable sur la paternité qui s’autorise des embardées saignantes. Clara Dupont-Monod, Marianne.

Plus salé que bestial, plus poivré que cochon, le drôle de récit de cette boucherie induit une réflexion saignante sur l’autre : celle de 14-18. Laure Mentzel, Le Figaro magazine.

MON AVIS :

Dans le cochon, tout n'est pas toujours bon. Martin Pruvost signe avec "Bifteck" une farce pas très fine que bon nombre de lecteurs risqueront de ne pas digérer... C'est dommage car l'auteur a un joli brin de plume et les premières pages de sa fable sur la paternité avaient pourtant l'air bien assaisonné !